Logo

Sectes

Les spécialistes s’arrachent les cheveux par rapport à la définition d’une "secte". C’est très compliqué parce qu’elles ont toutes leurs propres particularités et leurs propres fonctionnements. Ce n’est pas le fait de défendre des idées originales ou très bizarres, ni d’avoir un aspect religieux, ni même le fait qu’il y ait un ou plusieurs gourous à sa tête qui permet de dire si un groupe est une secte ou non.
C’est d’après sa façon de fonctionner que l’on peut essayer de comprendre.

Définition

Une secte est une structure très rigide où chacun a une place précise.
Le gourou est le dieu incontesté, tout le monde doit l’écouter et faire ce qu’il exige. Pour arriver à cela, il manipule psychologiquement les gens pour qu’ils ne puissent plus penser par eux-mêmes. Ils sont alors détruits sur différents plans :

  • Psychique : la personnalité et les comportements changent, il n’y a plus d’esprit critique
  • Physique : les personnes sont épuisées parce qu’elles ne reçoivent pas assez à manger, manquent de sommeil et travaillent énormément
  • Intellectuel : on encourage les membres a « oublier » ce qu’ils ont appris avant et on leur enseigne la philosophie et les apprentissages de la secte.
  • Relationnel : la secte encourage les membres à rompre tous liens avec la famille et les amis
  • Social : la secte fait tout pour convaincre ses membres que le reste du monde est dangereux et veut les persécuter. Ils apprennent à se méfier de tout le monde et tout faire pour défendre les idées de la secte.

    Tous ces moyens sont utilisés pour pouvoir mieux contrôler les membres, éviter qu’ils se posent des questions et restent le plus longtemps possible dans cette prison psychologique.

Tous en danger

On entend souvent dire : « Pour être embrigadé dans une secte, faut vraiment être nul ! ». 
Mais la réalité prouve que ce n’est pas vrai, même des gens très intelligents peuvent se faire avoir. 

Les sectes ont toujours besoin de nouveaux adeptes puisque c’est grâce à leur argent qu’elles survivent. 
Il faut donc sans cesse aller « à la chasse » de nouvelles recrues. 
Les ados sont intéressants puisque plus vite ils entrent dans la secte plus ils sont faciles à manipuler. 

Contrairement à ce qu’on pourrait croire les gens faisant partie de sectes ont une apparence tout à fait normale. Beaucoup d’entre eux ont une vie de famille et un travail, tous ne vivent pas enfermés dans une communauté. 

Mais de toute façon les rabatteurs, c'est-à-dire ceux qui sont chargés de « chasser » les nouvelles recrues ne descendent pas dans la rue en grande robe mauve avec des grigris partout. Ils s’habillent de façon tout à fait normale, n’ont pas d’attitude bizarre et semble avoir le même âge que ceux qu’ils doivent recruter. 

Tout cela est logique car comme il leur faut toujours plus de membres, il ne faut pas effrayer les gens sinon personne ne se ferait avoir.

La technique

Pour réussir son coup, la secte fait du marketing : Elle étudie à fond le public qu’elle veut atteindre pour savoir comment les toucher. 

Prenons l’exemple des ados : 
Tout d’abord la secte sait que les parents insistent sur le « On ne parle pas aux inconnus ». 
Elle va alors trouver différents moyens pour pouvoir les approcher. 
Elle compte aussi sur le fait que beaucoup d’ados sont en conflit avec leurs parents et ont envie de s’en détacher.
Une fois qu’elle a trouvé ce qui attire les ados pour rentrer en contact avec eux, elle va continuer à « étudier ». 

Que ce soit au sujet du mal-être de l’adolescent, de ses questionnements ou le problème de la recherche de l’identité, elle aura réponse à tout. 
Bien sûr ce seront les réponses qu’ils ont envie d’entendre, par forcément celles qui les aideront à avancer dans la vie. 

Dans des moments de doute, la secte peut être comme un phare qui indique une trajectoire claire au bateau de l’ado qui part à la dérive.

Pour mieux comprendre comment elle parvient à embobiner les gens, il faut aller voir le point suivant qui explique les différentes étapes par lesquelles la secte fait passer les personnes pour pouvoir les contrôler.

Les critères 

Pour qu’un groupe soit reconnu comme une secte, il faut qu’il regroupe au moins 3 des critères suivants :

  • La secte déstabilise les membres pour qu’ils ne puissent plus avoir de sens critique par rapport à ce qu’elle leur enseigne, pour qu’ils soient tout à fait soumis. 
    Les membres sont maltraités psychologiquement et/ou physiquement. 
    Cela peut être des abus sexuels, des coups et blessures, mais aussi les obliger à suivre un régime tellement strict qu’ils n’ont plus la force de réagir car leur corps est épuisé. Elle les fait énormément travailler et les laisse très peu dormir.
  • Les membres sont coupés de leur famille et de leur milieu d’origine.
  • Les membres doivent sans cesse donner de l’argent et finissent parfois par être ruinés.
  • Les enfants des membres sont pris dans la secte dès qu’ils sont tout petits et c’est souvent le gourou qui joue le rôle des parents. Cela lui permet d’avoir encore plus d’emprise sur eux.
  • La secte parle agressivement de la société, de ceux qui ne partagent pas sa vision des choses.
  • La secte est souvent traînée devant les tribunaux. C’est généralement pour des problèmes de fraude, de maltraitance, d’abus de confiance ou de non assistance en personne en danger.
  • La secte essaye d’avoir des adeptes dans le domaine de la politique et de l’économie pour avoir plus de pouvoir.

Que faire ?

Si on a l’impression que l’on subit de l’influence pour nous faire entrer dans un groupe sectaire, il est important d’en parler à quelqu’un en qui on a confiance. 

Il ne faut surtout pas culpabiliser ou avoir honte. 
Il faut essayer d’agir avec la personne choisie pour tenter de couper les liens avec le groupe. 

Si on connaît quelqu’un pris dans une secte, l’important est de toujours essayer de garder le contact quelles que soient les circonstances. 
Il ne faut pas laisser gagner la secte sur ce plan là car si on coupe les ponts, le membre n’osera pas essayer de s’en sortir puisqu’il n’aura personne à qui se raccrocher quand il sortira. 

Garder le contact n’est pas simple. Parce que parfois on ne connaît même pas l’adresse, mais aussi parce que les sectes ne laissent pas tout passer. Elles trient ce qu’elles acceptent de transmettre.
Certains ont trouvé un petit truc : envoyer une carte postale par exemple, sans rien écrire, ni même signer. Une carte dont l’image parle d’elle-même, qui évoque un souvenir ou des personnes. Cela permettra au membre de sentir qu’il n’est pas renié par ses proches, qu’ils pensent à lui.

Vos questions sur le sujet

Question au hasard

Mes parents me force à sortir dehors et a allé voir mes grands parents....

Lire tout

Dans Famille

Besoin de nous contacter ?

Vous voulez organiser une activité avec Paroles d'Ados ? Ou vous voulez simplement communiquer avec nous ?

Contactez-nous par email.

pour les questions ados, c'est par là

Une urgence?

Tu te sens seul, tu as besoin d’aide...Tu peux trouver un service qui peut t’aider!

Trouver quelqu’un à qui parler