Numéros d'urgence

Questions


Bonjour,
aujourd'hui je décide de vous demander de l'aide car je pense que je ne peux plus continuer à vivre comme ça.
En fait je suis triste EN PERMANENCE sans jamais savoir pourquoi.
Par exemple, hier soir je suis allée à une soirée, elle était super. Je me suis VRAIMENT amusée et pour une fois, ma tête s'est vidée de tous mes problèmes, je n'ai pensé qu'au moment présent, et c'était magique.

Seulement, le soir même, en me couchant, j'ai pleuré. Pourquoi ? AUCUNE idée ! Je versais des larmes tout en me demandant pourquoi je le faisais alors que tout se passe bien dans ma vie.
J'ai en permanence la boulle au ventre, je ressens sans arrêt le besoin de me rendre heureuse (en sortant, en écoutant de la musique joyeuse etc) parce que j'ai l'impression d'être vide, mal. Mais évidemment rien n'y fait.

Je ris beaucoup, mais le cœur y est rarement.

Vous savez quoi ? Si c'était possible, je pleurerais H24 et 12/12 mois. Vraiment.
C'est horrible, cette sensation de tristesse, de déchirure intérieure sans savoir quelle en est la source. TOUT VA BIEN dans ma vie ! Je ne comprend pas.

J'ai vécu des moments très éprouvants pour moi l'année dernière, et je pense que depuis, ma tristesse et mon mal être ne m'ont jamais quitté. Alors que tout est rentré dans l'ordre, que j'ai normalement tout pour être heureuse.

C'est vraiment bizarre... On me dit souvent d'aller voir un psychologue, je l'ai fais l'année dernière et franchement ça n'a servi à rien. Je n'arrive pas vraiment à me confier en fait, encore moins aux personnes que je ne connais pas. De façon virtuelle ce n'est pas la même chose... C'est plus facile.

Je pense avoir tout dit.
Merci de m'avoir lu.
Bonjour à toi, bienvenue! :-)
Tu vis en permanence cette sensation de tristesse, de déchirure intérieure, de vide aussi…Tu parles également d’une boule au ventre. Ces sensations sont-elles pareilles ou un peu différentes? Quelle émotion se cache derrière la boule au ventre ?
Ce mal-être est d’autant plus difficile à vivre pour toi que tu n’y trouves aucune raison réelle. Tu nous dis quand même que l’année dernière a été éprouvante pour toi mais que tout est rentré dans l’ordre. Que s’était-il passé à l’époque? Le passé a-t-il laissé une trace en toi tu crois ?
En tout cas c’est super d’entendre que tout se passe bien dans ta vie, que tu es capable de t’amuser vraiment, de te vider la tête quand tu sors avec tes amis, d’être joyeuse et de ne penser qu’au moment présent. Tu as déjà trouvé toutes ces manières-là de te sentir bien, de profiter de ce que tu vis pleinement. C’est magnifique. Cela semble être un don, une chance, le bonheur, mais c’est aussi une compétence que l’on peut développer soi-même quand on le désire !:-)
Cette sensation de vide dont tu parles est très fréquente chez les humains : chacun de nous (ou presque ;-)), à différents moments, surtout des moments charnières comme pendant l’adolescence, se pose la question du sens de la vie. Certains se remplissent la tête ou cherchent à se distraire pour ne pas laisser de place à ces questions qui sont parfois inconfortables. D’autres au contraire s’y plongent et s’en nourrissent, surtout ceux qui ont l’âme artiste ou philosophe ! Est-ce ton cas ? :-)
Cette tristesse-là peut être le terreau d’une grande créativité. C’est parce qu’on ressent ce vide, cette sorte de souffrance, qu’on se lance dans l’expression artistique, la recherche scientifique, l’étude des philosophes, les projets citoyens ou humanitaires…
C’est un signe d’intelligence, de profondeur, d’une recherche d’absolu, qui peut créer une tristesse profonde, un sentiment de manque, sans raison extérieure visible
Pour revenir à ton témoignage, ressens-tu vraiment cette tristesse en Permanence ?
As-tu pu observer s’il y a des moments particuliers pendant lesquels cette envie de pleurer arrive ?
Il se pourrait que ces moments te servent à te replier sur toi-même, un peu comme si tu avais besoin de moments cocoon, surtout après avoir vécu des moments très excitants comme lors d’une soirée. La tristesse et les pleurs peuvent être utiles pour nous reconstruire, nous guérir, nous aider à digérer des choses un peu difficiles. Pour relâcher une pression qui a été trop importante. Les pleurs peuvent aussi servir à attirer l’attention des autres sur nos besoins, cela peut servir à amadouer quelqu’un qui serait menaçant par exemple. La tristesse et les pleurs ont beaucoup d’utilité…
Ceux-ci sont importants pour toi et prennent beaucoup de place dans ta vie, pourrais-tu dire en quoi ils te sont utiles peut-être ?
Si cette tristesse pouvait parler, que te dirait-elle par exemple ?
Voici quelques pistes, dis-nous ton sentiment...
A bientôt peut-être,
prends soin de toi :-)



L’équipe de Paroles D’ados

Quelques dossiers sur le sujet


Mort d’un animal familier

Dans beaucoup de familles, l’animal de compagnie est un membre de la famille à part entière.
On lui parle, on le nourrit, on s’occupe de lui comme si c’était un enfant.
L’animal permet de se sentir utile, c’est un ami ou un compagnon, il comble également le vide quand on se sent seul.
Il est to...

Lire la suite

Déprime / dépression

Une déprime c’est quelque chose de léger, c’est comme un coup de blues, de cafard.
L’impression de vide intérieur, le désintérêt pour ce qui se passe autour, le sentiment de ne pas valoir grand-chose.
Cela arrive à tout le monde, mais ça ne dure pas, c’est passager.

Lire la suite

Mort d’un ami

A l’adolescence, les amis sont d’une importance capitale, parfois même plus que la famille.

Les liens qui nous unissent à nos amis sont puissants, ces relations durent souvent plusieurs années et sont parfois semées de ruptures et de retrouvailles intenses.
C’est pourquoi, la mort...

Lire la suite

Ton avis ?

Est-ce fréquent que tu adoptes un comportement ou que tu fasses un acte pour être semblable aux autres ?