Logo

MST - Maladies Sexuellement Transmissibles

Il s’agit des Maladies Sexuellement Transmissibles. Ce sont des infections susceptibles de se transmettre entre partenaires lors des rapports sexuels : génitaux, oraux et anaux.

La plupart des ces MST se guérissent assez rapidement lorsqu’elles sont détectées à temps. Si tel n’est pas le cas, elles peuvent entraîner des séquelles, parfois graves telles que la stérilité, la transmission chez le nouveau né, le cancer…D’autres MST sont mortelles.

Quels sont les symptômes ?

Certaines d’entre elles sont visibles directement sur les organes génitaux : anomalie de la peau, irritations, douleurs, écoulement, démangeaisons. Ce sont des symptômes inhabituels qui sont gênants au quotidien. Des douleurs lors des mictions peuvent apparaître, des douleurs au bas-ventre…

D’autres MST ne sont pas visibles directement telles que le HIV ( SIDA) ou les Hépatites.

 

► L’Herpes Génital

Il s’agit du virus HSV qui se transmet par contact cutané d’une personne infectée à une personne saine. Le virus transite souvent par une lésion. Il peut être transmis alors que le partenaire infecté n'a pas d'éruption active de vésicules ou d'ulcères, ou d'autres symptômes. Le virus est latent (à l’intérieur du corps mais pas encore actif) et s’active tout d’un coup. Il est à noter qu’une femme enceinte peut transmettre le virus à son bébé.

Les symptômes consistent en des ulcérations, des vésicules situées chez la femme le plus souvent sur les lèvres, dans le vagin et le col utérin. Chez l’homme, elles se situent sur le gland, le corps du pénis et les bourses. Ces symptômes dermatologiques s’accompagnent souvent de symptômes de type grippaux : fièvre, douleurs musculaires, maux de tête. Ils durent entre 3 et 7 jours.

La première infection est toujours plus douloureuse. Une fois que le virus est introduit, le sujet sera atteint de poussées moins douloureuses. Leur fréquence dépend d’une personne à l’autre. Les poussées apparaissent plus facilement lorsque le sujet est fiévreux, stressé émotionnellement, s’expose au soleil, est réglée…

Le traitement consiste en l’application d’un anti-viral comme le Zovirax (anti-viral)

 

► La Gonorrhée

Il s’agit d’une infection générée par une bactérie qui touche le canal urétral et le col de l’utérus chez la femme. Il est contracté via les relations sexuelles vaginales et anales.

Les symptômes sont parfois nuls. Toutefois, le signe le plus fréquent est un écoulement vaginal chez la femme et pénien chez l’homme anormal. Des douleurs lors de la mictions peuvent apparaître ainsi que des brûlures.

La gonorrhée peut toucher également le rectum ainsi que la gorge, c’est ce que l’on appelle communément l’Angine.

Le traitement consiste en une prise d’antibiotiques comme le Clamoxyl ou le Tétralysal. Traiter le ou la partenaire est nécessaire.

 

► La Chlamydiose

 Il s’agit d’une infection causée par une bactérie qui touche le canal urétral, le col de l’utérus chez la femme et les trompes de phaloppe. Comme la gonorrhée, elle est souvent invisible et peu détectable. Ces deux infections sont très similaires.

Les symptômes sont assez semblables à ceux de la gonorrhée : écoulement anormal, douleurs lors des mictions, brûlures et saignements.

Le traitement consiste en une prise d’antibiotiques .

Remarque : Lorsque la chlamydiose n’est pas traitée, elle peut entraîner une surinfection des voies génitales basses et hautes chez la femme ; ce qui peut provoquer la stérilité si elle n’est pas soignée à temps. Elle augmente également le risque de transmission du HIV (SIDA).

 

► Le Papillomavirus : verrues, condylomes acuminés

Il s’agit d’un virus qui se transmet par contact génital, anal et oro-buccal. Il existe sous diverses formes. Certaines d’entre elles peuvent s’avérer oncogènes (provoquer un cancer).

Les symptômes ne sont pas toujours visibles. Lorsque le virus s’active, il provoque des lésions visibles sur la vulve, le clitoris, les lèvres chez la femme et sur le gland, les bourses et l’anus chez l’homme.

Le traitement doit être rapide pour interrompre la contamination et éviter la dissémination. Il consiste soit en des séances de Laser CO2 sous anesthésie locale ou en la prise de crèmes ou traitement médicamenteux oral. Tout dépend de l’étendue de l’infection. 

 

► La Syphilis

 On a pensé que cette maladie pouvait être rayée de notre époque et de notre civilisation mais il n’en est rien. On note une recrudescence à l’heure actuelle.

Il s’agit d’une maladie contagieuse causée par une bactérie, qui peut s’avérer grave si elle n’est pas soignée à temps (lésions cardiaques et nerveuses). Elle se transmet via des lésions d’un des deux partenaires qui n’en a pas toujours conscience.

Les symptômes évoluent avec la maladie. Tout d’abord une plaie apparaît habituellement environ 2 à 6 semaines après qu'on s'est exposé à l'infection et elle disparaît en l'espace de quelques semaines. Peu après la guérison de la plaie, on constate une éruption sur tout le corps (y compris sur la paume des mains et la plante des pieds), des ganglions lymphatiques enflés, la fièvre ou la fatigue. Ces symptômes disparaissent également en l'espace de quelques semaines. Bien que les premiers symptômes de la syphilis disparaissent tous seuls, la bactérie de la syphilis reste dans l'organisme si l'infection n'est pas traitée.

Le traitement consiste en la prise de pénicilline. Le ou la partenaire doit être soigné également.

 

► Les Hépatites

 Il existe deux types d’hépatites qui peuvent se transmettre par contacts sexuels : l’hépatite B et C.

L’hépatite B

Il s’agit d’une maladie grave qui touche les cellules du foie. Elle est extrêmement dangereuse et infectieuse (via contacts sexuels et sanguins).

Les symptômes sont les suivants :

· la nausée ou les vomissements, la fatigue

· la fièvre et les refroidissements ;

· des urines foncées ;

· des selles liquides ;

· le jaunissement des yeux et de la peau (ictère) ;

· une douleur au côté droit, pouvant irradier dans le dos

Le traitement est inexistant pour ce type d’infection malheureusement. Il n'existe pas de remède spécifique pour l'hépatite aiguë et aucun médicament ne s'est révélé capable de modifier le cours de l'infection une fois qu'une personne est malade. Toutefois, pour les personnes atteintes d'hépatite chronique, le traitement par l’interféron peut aider.

Néanmoins un vaccin existe. Il est sûr et efficace. Il est vivement recommandé

L’hépatite C

Il s’agit d’une maladie qui se transmet essentiellement par le sang (transfusion) mais en moindre mesure via les contacts sexuels. Elle touche les cellules du foie.

La première phase de l'infection est dite aiguë. Elle comporte souvent peu de symptômes ou reste inapparente. 20 % à 30 % des personnes infectées guérissent spontanément. Cependant, l'hépatite C aiguë est caractérisée par un risque élevé de passage à la chronicité (risque estimé à 80 %).Chez les personnes qui n’ont pas éliminé spontanément le virus (80 %), l’hépatite C devient chronique et persiste le plus souvent. En effet, l’élimination spontanée du virus C est exceptionnelle à ce stade. Dans la majorité des cas, l’hépatite chronique n’évolue pas. Cependant, dans 20 % des cas, elle peut évoluer en 20 ans vers une cirrhose du foie (la cirrhose est la forme la plus sévère de la fibrose hépatique). La fibrose est une " cicatrice " apparaissant après la destruction des cellules du foie par le virus C. C'est à partir de cette fibrose que risque de se constituer une cirrhose. La cirrhose peut donner lieu à des complications, dont le cancer du foie. L’évolution naturelle de l’infection par le virus de l’hépatite C peut être modifié par un traitement efficace.

Le traitement consiste en la prise de deux molécules : l’interféron et la ribarivine. Il s’agit de médicaments anti-viraux. Ce traitement dure de 6 mois à un an.

 

► LE HIV (SIDA)

Il s’agit du Virus de l’Immunodéficience Humaine, communément appelé Sida. Cette maladie touche vivement non seulement le continent africain mais notre continent également.

Il attaque l’ensemble des cellules humaines.

Il se transmet via différents liquides :

Via le sang, chez l'homme : dans le sperme, le liquide séminal (qui s'écoule au début de l'érection), chez la femme : dans les sécrétions vaginales, le lait. Par conséquent, ne sont pas contaminants l’urine, la salive et la sueur.

Les contacts sexuels vaginaux, oraux et anaux sont les portes d’entrée directes du virus. Les transfusions sanguines, les seringues, le lait maternel le sont également.

Une fois que le virus a pénétré notre organisme, le sujet devient séropositif càd que le virus est latent (pas encore actif). La personne est dite « porteuse du virus » et donc susceptible de le transmettre. Le stade du Sida proprement dit apparaît à partir d’une dizaine d’années après la contamination. Précisons que cela varie d’une personne à l’autre.

Les symptômes du virus sont invisibles les premières années. Seule une prise de sang révèle sa présence et ce, seulement après 1 mois minimum. L’immunité de la personne touchée est fortement réduite. Le sujet est donc exposé aux autres virus et bactéries existantes (grippes, angines,…).

Comme le dépister ?

Dès qu’un doute subsiste (relations sans protection, préservatif déchiré, utilisation de seringues partagées et blessure en contact avec du sang), il est important de se rendre le plus rapidement possible soit à l’hôpital, soit chez le médecin généraliste. Une prise de sang est automatiquement réalisée afin de dépister la maladie. Plus la maladie est prise tôt, plus vite elle est prise en main et freinée.

Le traitement consiste en la prise d’antiviraux (multithérapie) qui agissent sur les différents stades de la maladie. Ces traitements visent à freiner l’évolution du virus mais ne permettent pas de la soigner et de l’enrayer. Aucun vaccin n’existe à ce jour.


Comment l’éviter ?

En utilisant le préservatif lors des rapports sexuels.

Le préservatif doit être placé sur le pénis en érection avant tout contact entre le pénis et le corps du partenaire afin d'aider à prévenir la transmission des maladies sexuellement transmissibles et les risques de grossesse.

Si tu as des questions, n'hésite pas à nous les adresser via l'onglet Questions/réponses, des professionnels te répondront endéans 72h.

Vos questions sur le sujet

Question au hasard

Bonjour, je suis assez complexé par mon physique, j'ai 14 ans et depuis la fin de mes 13 ans je commence déjà à avoir des poiles sur les gambe...

Lire tout

Dans Adolescence

Besoin de nous contacter ?

Vous voulez organiser une activité avec Paroles d'Ados ? Ou vous voulez simplement communiquer avec nous ?

Contactez-nous par email.

pour les questions ados, c'est par là

Une urgence?

Tu te sens seul, tu as besoin d’aide...Tu peux trouver un service qui peut t’aider!

Trouver quelqu’un à qui parler