Numéros d'urgence

Questions


Bonjour,

Merci pour votre réponse. Ça m'a fait du bien de lire ces mots réconfortants.

Je n'ai plus eu d'idées noires ( suicidaires) ces quelques jours qui ont suivis l'envoie du message.

J'arrive à surpasser ça en m'activant, chose qu'il y a quelques années je n'arrivais pas à faire.
Me balader dans la nature et la médidation m'aident beaucoup lors de de ces moments déprimants.

Les enquêteurs m'ont contacté quelques jours après le décès de ma marraine pour me demander si ma demande de confrontation était toujours d'actualité et si je m'en sentais capable. Ce que j'ai accepté mais à une condition, pas tout de suite car avec ce qui s'était passé je me sentais pas assez fort mentalement.
3 semaines après il y a eu cette confrontation.

Je m'étais fais des films dans ma tête et ce, même avant leur appel. Ça a duré longtemps et je me suis imaginé un tas de choses qui, au final, n'ont pas eu lieu. L'imaginaire et la peur font tourner la tête parfois. J'essayais de rester lucide même si c'était difficile.

Le jour-j, j'avais une peur intense. Peur de ma réaction ( violente ) envers lui. Peur de cette rencontre après tant d'années sans l'avoir revu. Peur de l'inconnu ( ne pas savoir comment la confrontation allait se passer) etc.

Au final, mon avocat était présent ainsi que celui de l'homme en question et 2 enquêteurs. Cela s'est passé dans le calme. Nous étions assis l'un en face de l'autre en biais face aux 2 enquêteurs, les avocats derrière. Ils ont exposé les faits et j'ai tout confirmé sur ce que j'avais déclarés.

Ensuite, ça été à son tour de se justifier.
Il a essayé de me déstabiliser au début en trouvant des excuses bidons.
Mais je me suis recentré sur moi même en me disant que maintenant ça se passait entre adulte-adulte et plus entre ado-adulte. J'étais plus fort que lui.
Je lui ai parlé yeux dans les yeux, et là, j'ai vu sa culpabilité quand les enquêteurs ont montré la vidéo où je pleurais lors de mon audition filmée. Il a remit son masque et n'a sur rien dire...

Ensuite je suis rentré. Soulagé d'un poids énorme. Cette étape, qui pour moi allait être la plus importante, est passée.

Le chemin n'est pas terminé mais je suis fort.



Merci pour votre soutien pour le décès de ma marraine. Aujourd'hui c'est encore quelque que chose qui me rend très triste. Je ne réalise pas encore après plus d'1 mois.
Avec le temps je suppose que ça va s'atténuer ?!

Concernant mes douleurs, j'essaye tout en ce moment et je prends ce qui me semble bon pour moi ! Comme vous dites, l'hypnose peut être intéressant. Je m'informerai.


J'essaye de garder le cap pour l'école effectivement. Et je suppose que beaucoup d'étudiants décrochent aussi... Je suis vraiment triste pour ce qui se passe en ce moment dans le monde. Et ça semble pas aller dans le bon sens d'après les médias ( j'ai beaucoup de mal aussi à ne plus trop aller voir les infos).

Je ne vois plus les autres étudiants comme je vis dans la campagne et pas en kot. Ils habitent pas tout près et ça fait 1an qu'on va toujours se promener donc à un moment donné c'est bon on a envie d'autre chose...mais rien est ouvert :'(

Donc oui, c'est stressant, triste et extrêmement difficile psychologiquement mais il faut garder la force et l'énergie.

Enfin, je suis bien aidé par ma famille et les professionnels, avec mon vécu. Donc je suis serein de savoir que j'ai de la ressource extérieure.

Encore merci. C'est normal que j'ai confiance et vous. Cela fait maintenant plus de 5 ans que je suis sur ce site et vous m'avez apporter beaucoup.

Je suis d'accord si vous souhaitez partager mon témoignage sur le site.

Prenez soin de vous également!
Bonjour à toi, merci de nous avoir raconté ! C’est super comme tu as pu te recentrer sur toi quand cet homme a essayé de te déstabiliser. C’est exactement ce qu’on a tous à apprendre quand on est perturbé par des personnes qui manipulent ou veulent impressionner et prendre un certain pouvoir sur nous. Tu peux te rendre compte de cette grande et belle compétence.:-) Merci pour ton autorisation, nous publierons ton témoignage, précieux pour les autres.
Pour ce deuil de ta marraine, oui, avec le temps tu y arriveras… On passe souvent par toutes sortes d’étapes, dont celles de colère, de refus, de grande tristesse, avant d'arriver à une certaine "acceptation". Cela demande beaucoup d’énergie, beaucoup de courage, c’est extrêmement fatigant à vivre. Et cela prend du temps, c’est vraiment normal aussi…
Ta marraine a été une personne très importante pour toi… Et un deuil demande à chacun de nous une grande réorganisation de tout notre monde intérieur, avant de pouvoir envisager cette nouvelle manière pour nos bienaimés défunts d’être « présent.e » auprès de nous, présents dans nos coeurs plutôt que dans la réalité concrète comme avant... L’énergie particulière de ces personnes que l’on a tant aimés, énergie à nulle autre pareille, nous accompagne à travers le temps, chacun sent cela différemment…Ils nous font une sorte de "présent" avant de partir, on le découvre avec le temps... Peut-être pourras-tu le sentir ?
Parfois ça fait du bien de « créer » quelque chose à propos de cette perte, un projet artistique ou un rituel, quelque chose à partager avec d’autres, on sent parfois en soi ce qui nous ferait du bien...
Merci pour ta gentille réponse, courage, et on croise les doigts pour que les jeunes puissent retrouver vite une vie pleine et joyeuse !
Nous t'accompagnons en pensée, porte-toi bien !:-)



L’équipe de Paroles D’ados

Quelques dossiers sur le sujet


Harcèlement

Dans une situation d'harcèlement, il y a toujours:

-un harcelé
-un harceleur
-un ou plusieurs témoins ... 

 

Lire la suite

Mort d’un frère ou d’une sœur

Lorsqu’un frère ou une sœur décède, toute l’énergie de la famille est concentrée vers ce drame.
Il peut alors arriver que l’on se sente seul(e), rejeté(é).

Dans cette épreuve, on aurait besoin de réconfort et de se sentir aimé(e) mais il arrive que les parents semblent absents.
I...

Lire la suite

Deuil : les phases

Il peut arriver que les phases se chevauchent ou que certaines n’aient pas lieu.
Cela dépend de chacun, de la relation au disparu et des circonstances de la mort.

Lire la suite

Ton avis ?

Pour moi le porno, c'est...