Numéros d'urgence

Questions


Re Bonsoir,
J’ai conscience que mes notes je les obtiens par moi-même en même temps c’est impossible que mes parents aient le mérite de tout mon travail car oui ce sont leurs remarques que je ne supporte plus et je m’en rappel vous en avoir parlé.
Quand ils voient mes bonnes notes ils disent que je ne fournis pas encore assez et quand j’ai une piteuse (car je ne suis pas non plus excellente partout) ils se défoulent sur moi. Je n’ai aucune reconnaissance même pas un simple « c’est bien continues comme ça » et je pense qu’ils n’ont pas conscience du mal que ça me fait sauf ma mère par moment mais bon rien ne change réellement.
Et quand j’essaye d’en parler ça me retourne toujours dessus et je n’ai pas envie de la ramener sinon je me fais gifler car « je parle mal » alors que j’essaye juste de m’ouvrir à eux ensuite au niveau de la réunion parents-profs j’en ai qu’une seule sur l’année scolaire et ça s’était plutôt bien passé mais comme ma prof d’anglais a dit qu’il fallait que je m’investisse plus dans le cours pour améliorer mon oral ma mère a compris que je travaillait pas alors que mon seul problème c’est mon oral. J’aimerais en parler mais la dernière fois que j’ai parler d’un évènement qui influencer mes résultats on ma dis de me taire et de bosser car on s’en foutait de ça et que ce n’était qu’un chat (car j’ai dû piquer mon chat, il était jeune) alors je n’pas vraiment en parler et faire la victime auprès de mes profs et j’ai peur qu’ils en parlent à ma mère et qu’alors ce soit pire…
Mon corps ne va déjà pas énormément bien a cause de ça je dors presque plus, je lange presque plus, je suis très anxieuse (j’ai un traitement).
En réalité comme études j’ai divers choix et j’hésite entre un DUT biologique la PACES ou une licence bio après si ça ne marche pas je veux partir dans l’animal n’importe quel etude tant que je suis avec les animaux.
Oui j’ai repris le cheval et grâce a ça je m’extériorise toute négativité pendant quelques heures.
Bonne soirée.
Bonjour à toi,
Le manque de reconnaissance de tes parents te met en difficulté, et ce n’est pas rien. Tes tentatives de leur parler, de leur expliquer se sont mal passées et coupent la communication. Tu as reçu des gifles dis-tu, c’est fréquent ? Comment tu as vécu ça toi, qu’est-ce que cela t’a fait ?
Si on peut comprendre que les parents poussent leurs enfants à bien réussir à l’école, on comprend beaucoup plus difficilement que des gifles ou des humiliations vont donner de bons résultats … Tu ne te sens pas reconnue dans ce que tu vis , et c’est dur, c’est vrai. Du côté de l’école, tu ne vois pas bien comment en parler pourrait t’aider, mais peut-être tout de même aller voir l’éduc ou l’infirmière ou l’assistante sociale ?
As-tu une idée de comment tes parents étaient à ton âge, par rapport à l’école ? Et encore plus intéressant, comment étaient leurs propres parents , ils étaient aussi super exigeants et rien n’était jamais assez bien ? Parler de ça avec eux ne résoudra pas tout d’un coup, mais il y a des chances que ça te permettre toi de comprendre mieux leur réaction, et à eux surtout de se rendre compte de ce qu’ils t’imposent, et que ce n’est sans doute pas la meilleure manière de s’y prendre, … ? Qu’en penses-tu ? Tu as des contacts avec tes grands-parents ? Tu pourrais leur demander à eux quels ados étaient tes parents tu penses ?
Et sinon, avec qui d’autre peux-tu parler ? Une personne de ta famille, une tante ? Ou un ami proche ? Ta santé n’est pas top d’après ce que tu dis ; est-ce pour tes angoisses le traitement que tu prends ?
Nous sommes contents pour toi de lire que tu t’apaises un peu auprès des chevaux, c’est super. Ils te rassurent un peu ? Ils sont géniaux ces animaux ! Et ce sont tous les animaux qui te touchent si on a bien compris, et tu envisages de faire tes études dans ce domaine, c’est génial !
Tu es bientôt en vacances ? Des projets pour les fêtes ? On reste à ton écoute, en te souhaitant le meilleur. A bientôt. 





L’équipe de Paroles D’ados

Quelques dossiers sur le sujet


Décrochage scolaire

Le décrochage scolaire correspond au fait de se désintéresser petit à petit de l’école et/ou de l’enseignement et peut, s’il perdure, terminer un abandon de toute scolarité.

C’est un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur depuis quelques années. Il semble que la proportion des garçons « décrocheurs » soit plus élevée que celle des filles (15,3 % contre 11,6 % au niveau européen en 2011).

 

Lire la suite

Harcèlement scolaire

La violence à l'école, ça existe...

Certains ados ont mal au ventre le matin avant d'aller à l'école, d'autres ne veulent plus aller en récréation, d'autres ont des résultats scolaires en baisse....

Lire la suite

Ton avis ?

Pour moi le porno, c'est...