Bonjour,
c'est la première fois que j'écris sur ce site que je connais depuis bien longtemps...
J'ai longtemps cherché quelqu'un qui avait le meme problème que moi mais en vain...
Bref j'ai 13 ans je suis en 3e et j'ai plutot de bonnes notes.
Je ne travaille pas beaucoup j'ai ce qu'on pourrait appeler des "facilités" dans pas mal de domaines mais cela a un inconvénient, dès que je n'arrive pas à quelque chose c'est le drame.
J'en parle maintenant mais ce n'est pas vraiment nouveau je crois que je suis comme ça depuis toute ptite, quand je faisais du basket je détestais les matchs car je perdais presque tout le temps et quand je gagnais je me disais que c'était juste parce que l'équipe en face de moi était désavantagée ou autre, enfin je trouvais toujours un prétexte et au final je n'en tirais aucune fièreté et je finissais en pleurs. Aujourd'hui je fais du tennis et j'évite à tout prix les compétitions car je sais que rien a changé, j'ai beau avoir acquis un certain niveau dès que ça parle compétitions je redeviens (pardonnez moi l'expression) une merde.
Maintenant les larmes me montent toujours aux yeux et quand ça arrive je m'énerve contre moi meme de pleurer pour ça, mais c'est plus fort que moi, une simple défaite et je me met a penser que je ne vaut rien que je suis nulle que peu importe mes efforts ça ne change rien.
Le pire dans tout ça c'est que personne ne me met de pressions et on pourrais dire que c'est faux je vaut quelque chose, si ce n'est pas dans le sport c'est dans le dessin mais au fond je ne suis jamais satisfaite...
Je ne sais pas si c'est lié au fait que je me compare constamment aux autres mais quelque soit le domaine je me sens rarement satisfaite de mon travail et meme les compliments des autres ne changent pas mon point de vue.
à l'inverse, la moindre critique va me marquer pendant longtemps.
si j'ai mis cette "question" dans la catéorie scolarité c'est que depuis peu ce comportement déborde au collège et ça devient vraiment dérangeant...
retenir ses larmes en cour est vraiment compliqué et puis collège ou pas ça me met dans des etats pas possibles.
Ce sont notamment les problèmes en maths qui me dérangent. un exemple qui est arrivé recemment, je voulais m'entrainer a faire un problème chez moi mais je ne savais vraiment pas quoi faire pour trouver la solution, alors que la plupart des gens de ma classe meme les moins bons ont trouvé ça logique...
Bref je m'arrete la car sinon personne ne voudra lire un tel pavé
en espérant que vous pourrez me conseiller
merci