Logo

Questions/Réponses

Bonjour,
Je vais profiter du fait que je suis rentrée plus tôt chez moi, pour répondre à vos questions, au sujet de mes crises de colères incontrôlables.

Tout déjà, vous m'avez demandé des exemples. C'est déjà arrivé, en primaire. J'étais au dîner avec des "amies", et l'une d'elle m'a excessivement énervé, pour je ne sais plus quelle raison, et mon couteau a fini dans son avant bras, sans même que je ne m'en rende compte ou puisse me contrôler, et avant que je ne me suis calmée, une autre fille est venue m'énerver, et c'est ma fourchette qui a atterri dans sa main. Une autre fois, j'ai foulé fortement l'épaule d'un garçon de ma classe.
Ensuite, vous m'avez demandé des précisons concernant l'expression que j'ai employé. (Parti en cacahuètes dans ma tête.). Ça correspond tout simplement à la période où je suis devenue quelqu'un d'autre, la fille que je ne suis pas, la fille renfermée, triste, silencieuse, arrogante, malheureuse, discrète, timide, solitaire. Ça a commencé il y a 6 ans, à la mort de mon grand père. Cela m'a fait un tel choc... Tellement de mal, que j'ai décidé de me venger sur tout le monde, en étant arrogante, insupportable. J'étais tellement mal, je voulais hurler ma tristesse, mais aucun son ne sortait de ma bouche, alors j'ai décidé de lancer un appel à l'aide, en me renfermant sur moi même, en étant colérique et insupportable. Mais, cet appel à l'aide n'a jamais fonctionné, et ma souffrance a fini par avoir un impact négatif et énorme sur mon comportement... Jusqu'à arriver à ce qui s'est passé ce vendredi... Cela revient toujours au même problème, un traumatisme profond...

Ensuite, effectivement, je ne me reconnais pas quand je suis comme ça, pendant mes crises, j'ai l'impression d'être une autre fille, une fille violente, trop violente, et je me fais parfois peur à moi même.

Envoyé le 30/11/2015

Bonjour,

Merci pour ces précisions...
D'après ce que tu nous écris, tu penses que ce comportement est une réaction au décès de ton grand-père. C'est ta manière à toi d'exprimer ta colère et ta tristesse. C'est ça? Cela fait donc 6 ans que ça dure. Le temps doit te paraître long...
C'est donc le moment de prendre le taureau par les cornes. Tu as des débuts de réponse à ce qui t'arrive mais tu as besoin d'en savoir plus et surtout d'apprendre à t'exprimer autrement. La violence prend le dessus. Or, c'est toi qui dois prendre le dessus maintenant.
Nous ne pouvons que t'encourager à consulter un pédopsychiatre afin de faire le point sur tout ça et éviter que cette violence ne recommence.
Donne-nous des nouvelles si tu le souhaites. Nous restons à ton écoute. Ok?

Prends bien soin de toi,
L’équipe de Paroles D’ados

Envoyé le 30/11/2015

Question au hasard

Bonjour je passe en troisième et je n'ai aucune idée de ce que je veux faire plus tard je ne sais même pas où faire mon stage et j'ai peur de...

Lire tout

Dans Scolarité

Besoin de nous contacter ?

Vous voulez organiser une activité avec Paroles d'Ados ? Ou vous voulez simplement communiquer avec nous ?

Contactez-nous par email.

pour les questions ados, c'est par là

Une urgence?

Tu te sens seul, tu as besoin d’aide...Tu peux trouver un service qui peut t’aider!

Trouver quelqu’un à qui parler