Logo

Questions/Réponses

Salut, je voulais vous parlez de mon petit problème. Depuis que j'ai 11 ans, je me fais des griffes comme je les appellent.. Je fais ça à cause de mon père. De mon frère.. un peu tout le monde en faite.. Je me prend des insultes à caractère homophobe, tous les jours.. Depuis qu'ils savent que je suis lesbienne.
Mes cuisses en sont remplies.. De mes 11 ans jusqu'à mes 14 ans, c'était mes bras, mon ventre et mes cuisses. Depuis mes 14 ans, je ne fais ça plus que sur mes cuisses.. Il y a deux ans, j'ai rencontré ma petite amie actuelle. Elle m'a aidée à arrêter. Cela fait un an et demi que j'ai complètement arrêter de faire cette chose horrible envers moi même. J'ai actuellement 22 ans. Cette envie de me griffer me hante encore et toujours. Mais l'idée de perdre ma petite amie m'est insupportable, alors je me devais d'arrêter pour elle. Les insultes, je les reçois toujours en pleine tête.. Mais elle est là aujourd'hui pour m'aider. Personne n'est au courant à part elle (vu qu'on fait l'amour ensemble, elle les a vues).
Je pense que j'ai des problème de dépression.. J'aimerais être aidée, mais je ne sait pas comment.
Je voulais juste faire passer un message aux jeunes qui se mutile, leur dire que si cela vous arrive, ne rester pas seul. Faites vous aider. Des professionnels sont là pour ça.
-L 22 ans.

Envoyé le 28/11/2018

Bonjour à toi,
Depuis que tu as 11 ans (ça veut dire la moitié de ta vie dis donc !), tu te fais des « griffes », autrement dit des scarifications, tu es d’accord avec ce mot ?
Un peu à cause de tout le monde dis-tu, surtout des remarques homophobes et des insultes, notamment de la part de ton père et ton frère.
Ca veut dire qu’à 11 ans, tu connaissais de manière consciente ta préférence , ton attirance pour les filles ?
Il y a deux ans, tu as rencontré ta petite amie actuelle, et elle t’a aidée à arrêter tes attaques du corps, elle est ton pare-feu en quelque sorte, mais tu dois continuer à te battre pour ne pas recommencer à te faire du mal.
Tu penses être en dépression, tu te sens mal en tout cas. Ta petite amie est présente mais tu es arrivée à un moment où l’aide d’un professionnel est peut-être nécessaire ? Pour que ta petite amie reste à cette place et n’endosse pas un rôle qui mettrait à mal votre relation ? Qu’est-ce que tu en penses ?
Et ta famille est toujours aussi critique envers toi, elle n’accepte pas que tu sois lesbienne ?
Ton témoignage est important, c’est super de le transmettre aux jeunes, et ton message est essentiel : ne pas rester seul avec ses problèmes, avec son malêtre, c’est le début du chemin pour se sentir un peu mieux, un peu moins mal, et toujours mieux …
Tu te sens prête toi aujourd’hui à aller consulter un psychothérapeute ? cela te permettra de faire un travail, en plus d’être soutenue. Un travail de déculpabilisation, de mise en mots aussi de ce qui t’arrive depuis tes 11 ans, de la mise en sens de ces griffes que tu t’infligeais, sans doute pour te sentir bien vivante et tenter de stopper la souffrance morale. Aujourd’hui, tu as arrêté d’attaquer ton corps, tu peux en être fière, ce n’est pas simple.
On reste à ton écoute si tu veux parler davantage, ok ?
Bien à toi



L’équipe de Paroles D’ados

Envoyé le 28/11/2018

Un dossier sur le sujet

La maltraitance psychologique

Maltraitance

La maltraitance psychologique s'inscrit dans la durée, c'est-à-dire qu'elle est quasi permanente et pendant une longue période.

Lire la suite

Question au hasard

Salut je suis en classe de 4eme et il y a une nouvelle dans ma classe qui s'appelle N....

Lire tout

Dans Amour & Amitié

Besoin de nous contacter ?

Vous voulez organiser une activité avec Paroles d'Ados ? Ou vous voulez simplement communiquer avec nous ?

Contactez-nous par email.

pour les questions ados, c'est par là

Une urgence?

Tu te sens seul, tu as besoin d’aide...Tu peux trouver un service qui peut t’aider!

Trouver quelqu’un à qui parler