Logo

Questions/Réponses

mes amis elle les a ecarter ma famille ses des faux je ne compte que sur moi même dans la vie sur personnes d'autres en janvier 2008 j'ai fait une tentive de suicide mes grace à dieux je me suis reveiller à l'hopital et je suis au même point que à ce moment la, je me poses énormément de questions si je suis un bon père, si je suis un homme ou une merde qui empoisonne la vie de mes enfants et de mes proches ce n'est pas facile pour moi d'aller dans un centre ou chez un psy j'ai honte par internet ses plus facile pour moi comme sa vous ne savez pas me juger à mon physique j'ai vraiment besoin de continuer un contact sa me donne la force de m'exterioriser et aussi à tenir vous avez quand on honte de soit ce nes pas facile

Envoyé le 05/10/2010

Bonsoir.
Merci pour votre message et votre confiance.
C’est une terrible histoire de vie que vous nous confiez là, vous avez rencontré de grandes épreuves, pas étonnant que vous vous sentiez parfois déboussolé, un peu « grogy ». Et pourtant vous êtes toujours là, vous vous êtes relevé à chaque fois.
Vous avez trois enfants donc, dont un est autiste. Sa maman est aussi la maman de votre fille, c’est bien ça ?
Et vous habitez tous ensemble, avec cette dame qui vous maltraite, et sa fille, ça fait donc 6 personnes en tout, c’est exact ?
Nous comprenons qu’aller consulter, même demander de l’aide tout simplement est une démarche difficile. Il nous semble d’après votre récit que vous avez pourtant beaucoup à y gagner, et à commencer par ne rien avoir à perdre. Vous vivez des situations dramatiques, vous vous sentez bafoué et humilié, sans trop savoir comment réagir et agir. Il vous faut un endroit et un temps pour déposer tout ça, pour pouvoir souffler. Votre santé mentale est mise à mal, et cette fragilité est bien compréhensible, personne ne vous jugera là-dessus. Les professionnels de la santé mentale ont l’habitude d’écouter des histoires difficiles et de soutenir les personnes qui vivent ce que vous vivez.
La maltraitance détruit, elle est très vicieuse puisqu’elle finit par convaincre la victime qu’elle est responsable de ce qui lui arrive, c’est votre cas ?
Vous avez le droit de reconstruire, d’avoir des projets, de voir vos enfants s’épanouir. Osez franchir le pas et aller consulter, en toute confidentialité. Et soyez sûr que votre physique, quel qu’il soit, n’entrera pas en jeu.
Vous pouvez si vous voulez commencer à en parler à votre médecin généraliste ? Ou bien vous rendre dans un planning familial où les consultations sont professionnelles et peu couteuses ; vous pourrez aussi y recevoir un conseil juridique, ce qui vous permettra d’avoir des infos précieuses.
Tenez bon, c’est difficile de vous en convaincre aujourd’hui mais vous avez beaucoup de force et de ressources en vous, vos enfants vous en donne d’ailleurs, vous l’avez écrit. Nous sommes à vos côtés en pensée, courage et à bientôt.
L’équipe de Paroles d’ados.

Envoyé le 05/10/2010

Bonsoir.
Merci pour votre message et votre confiance.
C’est une terrible histoire de vie que vous nous confiez là, vous avez rencontré de grandes épreuves, pas étonnant que vous vous sentiez parfois déboussolé, un peu « grogy ». Et pourtant vous êtes toujours là, vous vous êtes relevé à chaque fois.
Vous avez trois enfants donc, dont un est autiste. Sa maman est aussi la maman de votre fille, c’est bien ça ?
Et vous habitez tous ensemble, avec cette dame qui vous maltraite, et sa fille, ça fait donc 6 personnes en tout, c’est exact ?
Nous comprenons qu’aller consulter, même demander de l’aide tout simplement est une démarche difficile. Il nous semble d’après votre récit que vous avez pourtant beaucoup à y gagner, et à commencer par ne rien avoir à perdre. Vous vivez des situations dramatiques, vous vous sentez bafoué et humilié, sans trop savoir comment réagir et agir. Il vous faut un endroit et un temps pour déposer tout ça, pour pouvoir souffler. Votre santé mentale est mise à mal, et cette fragilité est bien compréhensible, personne ne vous jugera là-dessus. Les professionnels de la santé mentale ont l’habitude d’écouter des histoires difficiles et de soutenir les personnes qui vivent ce que vous vivez.
La maltraitance détruit, elle est très vicieuse puisqu’elle finit par convaincre la victime qu’elle est responsable de ce qui lui arrive, c’est votre cas ?
Vous avez le droit de reconstruire, d’avoir des projets, de voir vos enfants s’épanouir. Osez franchir le pas et aller consulter, en toute confidentialité. Et soyez sûr que votre physique, quel qu’il soit, n’entrera pas en jeu.
Vous pouvez si vous voulez commencer à en parler à votre médecin généraliste ? Ou bien vous rendre dans un planning familial où les consultations sont professionnelles et peu couteuses ; vous pourrez aussi y recevoir un conseil juridique, ce qui vous permettra d’avoir des infos précieuses.
Tenez bon, c’est difficile de vous en convaincre aujourd’hui mais vous avez beaucoup de force et de ressources en vous, vos enfants vous en donne d’ailleurs, vous l’avez écrit. Nous sommes à vos côtés en pensée, courage et à bientôt.
L’équipe de Paroles d’ados.

Envoyé le 05/10/2010

Question au hasard

bonjour j'ai 16 ans et j'ai un copain et je ne sais pas le diriger lors des rapports

Lire tout

Dans Sexualité

Besoin de nous contacter ?

Vous voulez organiser une activité avec Paroles d'Ados ? Ou vous voulez simplement communiquer avec nous ?

Contactez-nous par email.

pour les questions ados, c'est par là

Une urgence?

Tu te sens seul, tu as besoin d’aide...Tu peux trouver un service qui peut t’aider!

Trouver quelqu’un à qui parler