Logo

Questions/Réponses

Bonjour, je suis une mineure de 14 ans (15 dans quelques mois) et j'aimerais savoir comment est-ce que l'on pourrait me placer dans une autre famille ? Ou bien même dans un centre d'accueil, peu m'importe.
J'aimerais juste couper tout les ponts avec ma famille actuelle. Je vous explique ma situation ;

Étant donner que je ne correspond pas à leur image de "fille parfaite" je me fais insulter de tout nom depuis plusieurs années par toute ma famille sans exception, mais ses dernières années, ils se mettent à me dire que je suis une malade mentale et font tout pour pouvoir m'enfermer dans un hôpital psychiatrique (je ne compte plus le nombre de psychologue différente qu'ils m'ont obligé à voir depuis mon enfance, sûrement plus de 40) ils m'ont également dit que si au final, ils ne parvenaient pas à m'enfermer dans un hôpital psychiatrique, il feraient en sorte de me mettre dans un centre pour adolescent (je ne sais plus comme cela s'appelait, mais en tout cas ce n'est pas un centre où l'on est heureux d'entrer). Je ne souhaite pas que ma vie soit gâcher par ses êtres juste parce que je ne correspond à l'image qu'ils se font d'une "fille parfaite" (en fait, à vrai dire j'ai des goût de garçons, je parle, pense et agis comme un garçon, mais je ne me suis jamais plainte, pas une seule fois, de vouloir en devenir un. Enfin, je n'agis pas à 100% comme un garçon, étant donné que je fais plusieurs choses typiques au filles ; se faire une manucure, prendre soins de ses cheveux, ect. )
Et s'il-vous-plait, ne me dîtes pas qu'il faut que je change ma façon d'être pour ne plus être insulter par eux. Je ne le souhaite pas, je suis comme je suis.
Enfin bref, tout ça pour vous demander comment il faut procéder pour demander à quitter sa famille lorsque l'on est mineur ? (et également à qui on doit faire cette demande)

Je ne sais pas si vous aurez bien compris ma demande, j'utilise le terme "quitter sa famille" mais peut-être qu'il y en a un plus adéquat pour expliquer cela.

Merci de votre réponse en avance !

P.S. : Il ne s'agit pas d'un coup de tête où quoi que ce soit d'autres, je vous demande simplement des informations (car je n'ai pas réussi à les trouver de moi-même) et non pas des conseils pour éviter d'avoir à en venir à faire cela.

Envoyé le 13/11/2014

 
Nous allons répondre dans ce message à l’aspect juridique de ta question. Tu demandes comment on pourrait te placer dans une autre famille ou dans un centre d’accueil, en raison du comportement de ta famille à ton égard.
 
Il y a deux mécanismes qui peuvent être envisagés :
 
1.      L’Emancipation
 
Tu dois savoir que l’émancipation est une mesure exceptionnelle, qui n’est accordée que très rarement. Tu ne peux pas demander l’émancipation uniquement pour échapper à l’autorité de tes parents afin de pouvoir faire ce que tu veux. C’est le juge de la famille qui accorde l’émancipation quand il trouve la demande justifiée, mais il peut la retirer à tout moment si les circonstances l’imposent.

Si tu veux être émancipé, à partir de 15 ans, c’est théoriquement possible mais c’est l’un de tes deux parents ou les deux qui doit demander ton émancipation au tribunal de la famille. Dans ton cas, ça risque d’être compliqué, puisque d’après ce que tu écris, c’est en raison d’un conflit parental que tu penses à l’émancipation, et il est donc loin d’être certain que tes parents feront cette démarche. Et même si tes parents font cette démarche, il faudra encore convaincre le juge de la famille que c’est justifié, et que tu as la maturité suffisante pour être émancipée. Généralement, le juge de la famille n’accorde pas l’émancipation uniquement en raison d’un conflit parents-enfant.
Si tu es émancipée sur décision du tribunal, tu es assimilée à une personne majeure. Ceci concerne essentiellement tes droits civils. Tu ne serais donc plus soumise à l’autorité de tes parents. Par contre, si tu commets une infraction pénale, tu seras toujours considéré comme mineure.

Tu pourras changer de domicile et conclure un bail locatif, accomplir tous les actes administratifs, recevoir tes revenus, recevoir tes allocations familiales, quitter l’école, travailler sous contrat salarié ou comme indépendant, mais tu ne pourras pas faire un emprunt ou vendre un immeuble par exemple.

2.      L’ouverture d’un dossier protectionnel
Attention, ce n’est pas toi qui décideras de l’ouverture d’un dossier protectionnel, mais le juge sur avis d’un tiers ou du procureur du Roi. Il y a ouverture d’un dossier quand on estime qu’un mineur est en danger, physiquement ou psychologiquement. Il faut néanmoins que quelqu’un soit avisé de ta situation, et donc que tu te confies, par exemple au centre PMS de ton école (ou à un psychologue). Mais si le juge estime que tu es en danger dans ton milieu familial, et qu’il faut t’en sortir (pour te mettre en famille d’accueil ou dans un internat), la décision ne dépendra pas de toi, et si on te donne la possibilité de t’exprimer, ton avis ne sera pas forcément suivi.
Nous espérons avoir répondu à tes questions.
Bien à toi,
L’équipe de Paroles d’Ados.
 

L’équipe de Paroles D’ados

Envoyé le 13/11/2014

Question au hasard

Mes parents me force à sortir dehors et a allé voir mes grands parents....

Lire tout

Dans Famille

Besoin de nous contacter ?

Vous voulez organiser une activité avec Paroles d'Ados ? Ou vous voulez simplement communiquer avec nous ?

Contactez-nous par email.

pour les questions ados, c'est par là

Une urgence?

Tu te sens seul, tu as besoin d’aide...Tu peux trouver un service qui peut t’aider!

Trouver quelqu’un à qui parler