Logo

Questions/Réponses

Bonjour,
j'ai 19 ans je suis dépressive et j'ai plusieurs TS a mon actif. L'année passé j'ai été balade d'hopital psychiatrique en hopital. En septembre j'ai repris mes études et ca se passait plus ou moins correctement. Ms la depuis plusieurs semaine c'est l'horreur les idées suicidaires sont revenue au galop et tt les jours je lutte pr ne pas passer a l'acte pcq je sais que si je me loupe c'est la mise sous protection pdt 40 jours min puis j'ai déjà été mis 3 fois 10jours. Je suis suivi par un psychologue, un psychiatre et j'ai des entretien de familles. J'ai apris a parler ms il y a un sujet dont j'arrive pas a parler a ma psychologue et qui est a l'origine de mes idées suicidaire c'est ma sexualité. Je suis génée et jose pas en parler pourtant je devrais sans ca je vais pas tenir le coup. A mes 14 ans je suis "sorti" avec la fils d'une amie a ma mère sans que personne soit au courant. Et la j'étais bloqué j'arrivais pas l'embrasser et quand il me touchet je me sentait mal notre relation n'a durée qu'un mois. Avt notre rupture j'étais chez lui et il a commencé a me toucher partt et il a essaye de me déshabiller. Il me touchait le seins et il a mis sa main ds mon pantalon et ma doigter j'ai réussi a partir et je suis rentré chez moi. Pdt 4 ans et demi j'en jms parler a personne. Depuis je suis devenue très méfiante avec les garcons je leur parlait pas et je les envoyait petté. Il me dégoutait. J'ai parler de cet incident ms je suis jms rentré ds les details. Ms voila mnt j'ai jms eu de copain, j'ose pas me laisser toucher et j'ai jms eu de rapport sexuel. Pourtant j'ai envie de connaitre l'amour, j'ai l'impression qu'aucun mec s'interesse a moi et que je vais finir ma vie seule. Du coup j'ai des fanatsme tt le tps j'en reve la nuit le soir j'y pense. J'imagine des milliers de scénario. Je me suis meme inscrite sur des sites de rencontre pr trouver un mec qui veuillent bien coucher avec moi. Je sais plus quoi faire je me sens complètement désemparée et bloquée. Pr moi ca prend énormément d'importance ms de l'ext ca parait minime c'est sans doute pr ca je j'ose pas en parler et que je me sens honteuse. Que dois je faire???

Envoyé le 20/11/2007

Bonjour à toi,tu nous parles d'événements qui se sont passés il y a longtemps et dont tu n'as pas encore osé parler en détails à quelqu'un jusqu'à maintenant. Tu dis que tu as honte d'en parler, peut-être parce que ça pourrait sembler minime pour la personne à qui tu en parlerais... Et pourtant, ça a beaucoup d'importance pour toi, et c'est la seule chose qui compte en fait. D'après ce que tu nous racontes, quelque chose s'est mal passé pour toi lors de cette expérience à 14 ans... Quel était ton état d'esprit lorsque ton petit ami voulait t'embrasser ou te caresser? Avais-tu envie de faire cette découverte avec lui, ou t'es-tu sentie obligée? Si tu as mal vécu cette expérience , c'est possible que quelque chose se soit coincé pour toi à ce moment-là et que ta sexualité n'ait plus pu se développer à partir de là. C'est comme si quelque chose était resté non-digéré quelque part dans ton tube digestif, ton corps ne pourrait plus rien avaler tant que ce morceau serait là. Tu sais, ton cerveau fonctionne comme un ordinateur. Lors de ces événements, si "sexualité" a été programmée en même temps que "danger" ou "dégoût", chaque fois que tu veux relire "sexualité", "danger" et/ou "dégoût" sont lus en même temps, et tout ton corps freine alors pour t'éviter de revivre une expérience désagréable. Tu as en fait un système ultra-performant d'auto-protection! Vraiment ton cerveau fonctionne particulièrement bien, et il fait ça pour ton bien!
Cependant, ça ne t'arrange peut-être plus trop qu'il réagisse de manière si sensible et déclenche l'alarme générale alors que tu voudrais vivre maintenant des expériences sentimentales de ton âge. C'est très simple en fait, il te suffit de déprogrammer cette alarme intempestive: en parlanr à une personne qualifiée de ce que tu as vécu à cet âge-là, et de ce que tu as ressenti, tu vas d'une certaine manière pouvoir rencontrer la petite fille de 14 ans et tu vas pouvoir lui donner ce qu'elle avait besoin de savoir, ce qu'elle avait besoin de recevoir pour pouvoir mieux vivre cet événement. Toi qui as beaucoup appris de la vie depuis lors, toi qui as survécu à tout cela, tu vas pouvoir rassurer la petite fille que tu étais. C'est un travail que tu pourras faire en étant guidée par ton thérapeute. Et, quand ces souvenirs seront redevenus neutres, tu pourras reprogrammer de nouveaux programmes, refaire de nouveaux choix et reprendre ta vie sentimentale là où tu l'avais laissée. (Il sera peut-être nécessaire de vérifier avec ton psy s'il n'y a pas eu de souvenirs semblables avant l'âge de 14 ans, pour être sûr de bien tout déprogrammer). Voilà, qu'en penses-tu? Peux-tu voir que la honte n'a rien à faire là-dedans et qu'il ne s'agit, tout compte fait, que d'une bête question d'informatique?;-). N'hésite pas à nous recontacter si tu as besoin d'une autre info, nous te souhaitons de bonnes retrouvailles avec toi-même et une belle poursuite de ta route... Bien à toi, l'équipe de Parolesdados

Envoyé le 20/11/2007

Question au hasard

Bonjour, ça fais maintenant longtemps que j'ai différente phase, je peux passer d'être parfaitement bien et d'un seule coup tous s'effondre, je...

Lire tout

Dans Mal-être

Besoin de nous contacter ?

Vous voulez organiser une activité avec Paroles d'Ados ? Ou vous voulez simplement communiquer avec nous ?

Contactez-nous par email.

pour les questions ados, c'est par là

Une urgence?

Tu te sens seul, tu as besoin d’aide...Tu peux trouver un service qui peut t’aider!

Trouver quelqu’un à qui parler