Logo

Questions/Réponses

Bonjour, j'écris car j'ai des soucis qui durent depuis plusieurs années.

J'aurais bientôt 20 ans, et j'ai commencé des études qui me plaisent, institutrice primaire.

Cependant, j'ai une situation familiale assez compliquée... J'ai mal débuté dans la vie avec un père alcoolique et drogué, dont j'ai gardé des souvenirs affreux. J'ai grandi avec un père absent ou presque, et ma mère a rencontré un autre homme. Il n'a jamais été gentil avec mon frère et moi, mettant toujours en avant sa fille unique, c'était il y a 12 ans.

Seulement, le temps à passé, j'ai grandi et il a vieilli. J'ai passé mon enfance à ne pas pouvoir faire de bruit, on me reproche toujours à présent de marcher trop fort... Etc, on l'a toujours dérangé.
Quand on était enfants, le matin, il passait à côté de nous sans nous voir pour dire bonjour à sa fille, parfois il niait même ma mère. Jamais un mot gentil, pas un bonjour, ça va à l'école?, rien.
Ma soeur est née il y a 5 ans, et je me suis retrouvée Baby-sitteur attitrée, non pas que je n'aime pas ça, mais je m'en suis occupée énormément pour une adolescente de 15 ans, alors que ma demi-soeur était pas capable de changer un lange. On ne lui a jamais demandé ce qu'on me demandait. Soit, il y a trois ans, la situation est devenue très pesante : interdiction totale d'avoir quelqu'un à la maison, et mon frère et moi on passe nos vies enfermés dans nos chambres tellement la situation est mauvaise. Je me fais rabaisser, insulter sans arrêts, il parle de moi à tout ses collègues comme si j'étais une flemmarde professionnelle et irrespectueuse, alors que j'ai un job étudiant depuis mes 15 ans, et que j'ai toujours eu un comportement tout à fait correct avec lui, allant même jusqu'à me laisser rabaisse "pour laisser l'eau couler sous les ponts". Il mène la vie dure à ma mère. Elle a maintenant 4 enfants, et un travail à mi-temps afin de s'occuper des enfants. Il ne l'aide pas ou très peu à payer les sports, fournitures scolaires, vêtements et autres alors qu'il a un temps plein et est propriétaire de 3 maisons (et les loyers qui vont avec). Il enfonce ma mère financièrement, et lui fait du chantage : si elle part, il engagera des avocats qu'elle ne pourra pas se payer pour avoir la garde des enfants. Elle paye aussi la nourriture pour toute la famille, et lui paye le loyer, l'eau l'éléctricité ( à noter qu'il nous reproche d'en utiliser trop alors qu'on fait le strict minimum). Je dois faire très attention à l'eau en prenant des très courtes douches, parfois on me reproche d'être restée trop longtemps alors que.. Bah j'ai des cheveux à laver.

Il vit avec nous dans la vie de tout les jours. Moi, actuellement, je suis déchirée entre plusieurs sentiments : j'adore mes études et j'ai vraiment envie de travailler dans le milieu de l'enfance (j'envosage une formation d'assistante maternelle ensuite), mais j'ai envie de partir. J'ai 20 ans maintenant et je ne supporte plus d'avoir à m'abaisser continuellement devant un homme mauvais, je ne supporte plus d'avoir à être humilée, à subir les regards mauvais, les réflexions, je ne supporte plus l'entendre engueuler ma mère, je ne le supportes plus. J'ai parfois envie de prendre mes affaires et de partir pour de bon, et je sens qu'à la prochaine occassion ... L'envie me prendra encore. J'ai un petit ami qui fait ses études dans une autre ville, il kot, et m'avait proposé de changer d'école pour aller avec lui, seulement, financièrement, ma mère ne pourra jamais me payer un kot ( ou même la moitié de celui de mon copain) et je ne saurais pas me le payer moi-même avec un job étudiant... Je pense que ma grand mère serait prête à m'acceuillir également.

Nous avons déjà essayé la discussion avec lui : pour lui tout est de notre faute, on ne fait rien, je marche fort, et je force le passage dans les couloirs. (A noter que je me fais presque bousculer alors que je me met sur le côté) de plus, il s'amuse à me ridiculiser sur mon parcours scolaire (pas si raté que ça comparé à sa fille) et à me rabaisser sur ce que je suis et mes ex-petits amis (alors que j'en ai rien à faire d'eux personnellement et que je leur parle plus mais ça l'amuse de me rappeller que je me suis faite tromper, ce genre de choses).

J'ai peur de partir de chez moi et de ruiner mon avenir, j'ai vécu dans la misère toute ma petite enfance, (pauvreté à cause de mon père) j'ai été harcelée en primaire et secondaire et puis tout ça franchement, j'en ai assez de subir. Je ne veux plus de tout ça, je suis à deux doigts de craquer, j'ai l'impression que la vie s'acharne sur moi, ça devient insuportable... Je veux me construire un bel avenir loin d'ici et souffler un peu... Même si je déprime à l'idée d'abandonner mon frère, qui est encore mineur... Et ma pauvre maman qui subit tout ça de plein fouet depuis tellement d'années...

J'aimerais des solutions, si c'est possible, qui ne ruineraient pas ma mère et qui me permettraient de pouvoir continuer mes études.

Merci pour votre lecture, et vos conseils

Envoyé le 04/01/2019

Bonsoir à toi,
Merci pour ton message. Tu nous y décris ce que tu vis et ressens, et c’est très difficile si on comprend bien.
Ton enfance, ton adolescence, ton beau-père et la manière dont il se comporte, avec toi, ta mère aussi et ton frère. Pour qu’on comprenne bien, toi et ton frère vous avez le même père , ton beau-père avait une fille de son côté et ensemble lui et ta mère ont eu une fille il y a cinq ans, c’est ça ?
Ce que tu nous décris là est dur, on se demande comment tu tiens le coup depuis tout ce temps … qu’est-ce que tu veux dire par « et je sens qu’à la prochaine occasion … » ? Quelle occasion ? Et à quoi penses-tu ?
Manifestement, ce monsieur exerce une sorte de « pouvoir », de contrôle, qui fait que personne ne bouge ou n’ose le faire. Ta maman , ou toi, vous n’osez jamais répondre, comment ça se passe par exemple quand il insulte ou fait des remarques déplacées ou te rabaisse ?
Tu sembles avoir des ressources, et malgré ton parcours peu évident, tu es occupée à faire des études supérieures, et tu as des projets, c’est super, bravo pour tout ça, tu peux être fière de toi. On te sent au bord du supportable, et tiraillée entre l’envie de partir (ce qui est une réaction très saine !) et la non envie de laisser ton frère qui est encore mineur (ce qui est compréhensible et tout à ton honneur !). Alors que faire ? Pour toi d’abord : la piste de ta grand-mère pourrait être creusée ? Ou bien tu pourrais peut-être te renseigner auprès du service Droit des jeunes ou encore au CPAS de ta commune, tu pourrais certainement obtenir une aide si tu t’installes seule.
Pour ton petit frère : tu es sa sœur, pas sa mère. C’est peut-être un peu dur ce qu’on te dit là, mais c’est ta mère qui en a la responsabilité, pas toi. Bien sûr tu es importante pour lui et c’est normal que tu te soucies de lui, mais si tu continues à tout porter, et que tu « exploses » à un moment, ça ne l’aidera pas, tu comprends ? Qui pourrait être une bonne ressource pour toi , ta mère et ton frère ? Qui est au courant de votre situation ?
Dans ton école, il y a certainement un service social, n’hésite pas à demander un entretien, ok ?
Avec ton copain, ça se passe bien ? Il est un bon soutien pour toi ? Surtout préserve bien cette sphère qui te fait du bien, te donne du bon, tu le mérites amplement !
On reste à ton écoute, et on te souhaite le meilleur pour tes examens ! Bonne m…. !! A bientôt.



L’équipe de Paroles D’ados

Envoyé le 04/01/2019

Question au hasard

Bonjour à vous, moi aussi je suis content d'être revenus ! :-) Je ne pense pas qu'elle soit fait car je suis gay car je ne me sens pas seul quand...

Lire tout

Dans Amour & Amitié

Besoin de nous contacter ?

Vous voulez organiser une activité avec Paroles d'Ados ? Ou vous voulez simplement communiquer avec nous ?

Contactez-nous par email.

pour les questions ados, c'est par là

Une urgence?

Tu te sens seul, tu as besoin d’aide...Tu peux trouver un service qui peut t’aider!

Trouver quelqu’un à qui parler