Logo

Questions/Réponses

Alors rebonjour , merci de m'avoir répondu ça me fais chaud au coeur de voire quelqu'un qui m'aide . Je vais vous raconter un peu mon histoire ( qui sera un résumé de ma vie).Quand j'étais toute petite j'étais une petite fille heureuse pleine de vie et hyperactif à l'époque , j'ai même failli me faire renverser par une camionette. Plus de peur que de mal heureusement . Après cette période pleine de joie et de bonheur à neuf ans ma vie a complètement changé . Mes parents ont divorcées et j'ai du déménager avec ma mère aller dans une nouvelle école . Dans cette école j'étais toujours seule , les enfants de mon âge se moquaient de moi . J'ai changé d'école parce que j'avais une phobie de l'école , je faisais des crises d'angoisses ect...En changeant d'école je me suis sentie mieux j'ai commencée a me faire des amis et mes résultats scolaires étaient très bien . J'y suis restée jusqu'en sixième primaire .Après ces années géniales je suis passée en secondaire qui c'est bien passée jusqu'en troisième secondaire . J'avais pleins d'amis mais mes résultats scolaires chutaient peut-être par fainéantise. Évidemment je double , et la c'est le drame j'ai fais une crise d'angoisse le jour où j'ai appris que j'ai doublée . Ça n'a pas été mieux après ça , j'ai changée d'école en allant en artistque parce que j'adore dessiner , danser et chanter . Au début j'ai essayé de me faire des amis mais sans succès ce qui m'a découragée . J'ai essayé de faire de mon mieux de mon côté pour réussir mais sans succès mes points continuent à chuter bien malgré moi . Je me suis reprise en mains le jour de l'examen j'ai commencée à faire des schémas pour chaque jour de la semaine des fiches de travails que j'ai demandée à ma mère . J'étudiais et restais positif , avec un grands sourire j'attendais les résultats c'était un vendredi j'étais un peu angoissée mais bon c'est normal . Je me suis assise et je vois que les profs prennent un air triste avant de l'anoncer . Ce qui n'était pas bon signe , et quand mon prof ma montré mes résultats qui étaient vraiment MÉDIOCRE . J'ai commencée à pleurer j'étais hyper déçue et je ne comprennaie pas pourquoi je n'avais pas de bons points.
Ma mère m'a crié dessus que je n'avais pas fais assez , je n'accepte pas quands elle dis ça ça me fais mal au coeur.J'ai fais une crise d'asthme ( je suis asthmatique depuis toujours ) et une crise d'angoisse . Après deux semaines de vacances quand je suis revenue de chez mon papa je ne voulais plus aller à l'école et j'ai refait une crise d'angoisse le lundi je suis restée à la maison et j'ai repris le mardi mais ça n'allait pas mieux je m'ennuie à l'école et je stress beaucoup j'ai l'impression que je suis en décrochage scolaire maintenant je vais aller au PMS pour a nouveau changer d'école mais j'en ai marre je suis quelqu'un qui déteste le changement et je suis aussi très sensible à mon environnement , bruits , odeurs , lumières fortes ... Voila mon histoire que j'ai essayé de résumer au mieux que j'ai pu . J'espère que vous pourrier m'aider au mieux . Bien à vous .

Envoyé le 10/01/2016

Bonjour à toi,
quand tu racontes ta vie tu as l'air de dire que tout allait bien jusqu'à tes 9 ans, l'année du divorce de tes parents, de ton déménagement, de ton changement d'école. Dans ce nouveau lieu, tu n'avais pas d'amis, les enfants se moquaient de toi et tu as développé tes premières angoisses à l'école.C'est difficile pour une enfant de ton âge de vivre ce que tu as vécu, l'explosion de la cellule familiale, la bulle protectrice d'un enfant, ce déracinement brutal. C'est normal que tu aies eu du mal à t'adapter à ta nouvelle école, tu n'as peut-être pas reçu l'aide dont tu aurais eu besoin à cette époque pour arriver à t'intégrer. Mais tu as très bien survécu à ces difficultés, tu es parvenue à t'adapter à ta deuxième école, tu y as été heureuse jusqu'en 3ème, cela montre une très bonne faculté à rebondir, grâce sans doute à ta joie de vivre innée et à ton tempérament créatif. Ensuite tu parles de « fainéantise ». D'expérience nous savons qu'un jeune n'est pas « fainéant » mais plutôt qu'il se démotive quand il est distrait par d'autres choses plus importantes que la scolarité, ou lorsqu'il n'est plus dans le plaisir d'apprendre, peut-être parce que la matière devient trop difficile, mal expliquée, ou que les adultes mettent trop la pression. Quoi qu'il en soit, tu as doublé, et cela t'a mise dans un état d'angoisse qui montre à quel point c'est difficile pour toi d'être en échec. Sens-tu que tu manques de confiance en toi, d'estime de toi ? Cette angoisse a sans doute réveillé l'angoisse précédente.
Tu as décidé de te remettre dans plus de plaisir, de changer d'école pour une école artistique. Mais hélas, cela n'a de nouveau pas trop bien marché pour te faire des amis, ça ne coule pas de source l'amitié, c'est un sacré challenge pour toi de te faire une place dans un groupe, penses-tu que ça vient du groupe ou de toi ? Ou des deux ?
On voit que tu es courageuse, malgré ton découragement tu t'es reprise en main, tu as fait tout ce qu'il faut pour rester positive, tu as fait l'effort nécessaire, un peu tard, mais tes résultats ont hélas été « médiocres » d'après les profs. Cela t'a beaucoup frappée, tu t'es retrouvée dans cet état d'échec qui te fait si peur, qui t'insupporte, qui te met en colère contre toi-même peut-être ?
Tu parles à 3 reprises de ces crises d'angoisse, comme si tu sentais que ces crises découlaient de la première fois que ça t'est arrivé. On entend que tu oscilles entre joie de vivre, passions, et découragement (et perte d'estime de toi?), angoisses paralysantes, quand tu sens que tu n'es pas intégrée dans un groupe, quand tu ne réussis pas ta scolarité. Nous pensons que cela pourrait être intéressant pour toi de parler avec quelqu'un de ces difficultés relationnelles, serait-il possible qu'elles te touchent tellement qu'elles te feraient perdre le plaisir d'être à l'école et d'apprendre ?
Comment sortir de ce cercle vicieux : découragement, échec, démotivation, échec, angoisses, échec ?
Tu es hyper déçue de toi, tu es hypersensible à la réaction de ta maman, on comprend tes crises d'asthme et d'angoisse. Mais finalement que tes résultats soient moyens à Noel semble assez logique si tu t'y es prise un peu tard . Il n'y a rien de catastrophique à cela, on apprend tout autant en ratant quelque chose qu'en le réussissant, tous les grands inventeurs te le diront !:-)
Si tu arrives à garder ta joie et cette manière intéressante de t'y prendre pour étudier, les schémas, les fiches de travail, utilise ta créativité artistique, tu arriveras à tout ce que tu veux, tu as beaucoup de cordes à ton arc. Mais ce serait plus confortable pour toi d'être plus stable dans ton estime de toi, dans ton plaisir d'apprendre et d'explorer. Vu d'ici, tu n'as pas besoin de changer d'école. Continue à rechercher les amitiés possibles, certaines prennent plus de temps à mettre en place mais peuvent être très riches.
Que penses-tu de tout ceci ?
Bien à toi,

L’équipe de Paroles D’ados

Envoyé le 10/01/2016

Question au hasard

Bonjour je passe en troisième et je n'ai aucune idée de ce que je veux faire plus tard je ne sais même pas où faire mon stage et j'ai peur de...

Lire tout

Dans Scolarité

Besoin de nous contacter ?

Vous voulez organiser une activité avec Paroles d'Ados ? Ou vous voulez simplement communiquer avec nous ?

Contactez-nous par email.

pour les questions ados, c'est par là

Une urgence?

Tu te sens seul, tu as besoin d’aide...Tu peux trouver un service qui peut t’aider!

Trouver quelqu’un à qui parler