Logo

Institut Publique de Protection de la Jeunesse (IPPJ) - Quels sont mes droits ?

  • Je peux communiquer ?

Tu as le droit d’avoir des visites, d’écrire des lettres et d’en recevoir, de donner et de recevoir des appels téléphoniques. Chaque IPPJ a ses horaires, pour les connaître tu peux toujours consulter le règlement d’ordre intérieur.

!!! Lorsque le juge pense que ça pourrait compliquer l’enquête, il peut t’interdire d’entrer en contact avec certaines personnes.

- Il doit alors te donner les noms des personnes avec lesquelles tu ne peux pas communiquer et t’expliquer pourquoi il a pris cette décision.
- Cette décision est valable maximum 30 jours, mais le juge peut décider de la prolonger.

RQ : Quoi qu’il en soit, tu as toujours le droit de contacter ton avocat.

  •  Et pour l’argent de poche ?

Tu as droit à de l’argent de poche. Le montant varie en fonction de l’âge que tu as. En général, l’argent est remis tous les mois ou tous les 15 jours. Pour connaître les précisions, tu peux consulter le règlement d’ordre intérieur.

  •  Peut-on m’enfermer à clé ?

RQ : Personne n’a le droit de décider de t’enfermer à clé dans ta chambre, même pas le juge !

Par contre, l’IPPJ a le droit de t’enfermer à clé dans une pièce qui n’est pas ta chambre. Pour cela, elle doit respecter certaines règles :
- On peut t’enfermer à clé uniquement si tu mets les autres ou toi-même en danger.
- Pour que l’enfermement dure plus de 24 heures, il doit avoir été accepté par le juge.
- L’enfermement ne peut jamais dépasser 17 jours.

RQ : Tu as le droit de communiquer même lorsque tu es enfermé, que ce soit avec ta famille, des amis… Parfois le juge peut t’interdire de communiquer avec certaines personnes, il doit alors t’expliquer pourquoi.

  •  Et pour le respect de ma vie privée ?

Ta vie privée doit être respectée. Ton courrier ne peut pas être ouvert ni lu par quelqu’un d’autre. Tu as droit à tes pratiques religieuses, sauf si elles te mettent toi ou les autres en danger.

Mais l’institution peut, par exemple, ne pas te remettre ton courrier si elle soupçonne qu’il contient un objet dangereux ou de la drogue. Tu trouveras les conditions et les exceptions dans le règlement d’ordre intérieur.

  • Peut-on me punir ?

La sanction doit être proportionnée à la faute. On ne peut pas te donner une punition très sévère pour une petite bêtise. Quoi qu’il en soit, la punition ne peut jamais être humiliante.
Le responsable doit toujours t’expliquer ce qu’il te reproche ; de ton côté, tu as le droit de dire ce que tu en penses.

  • Si je ne suis pas d’accord avec le placement ?

Tu as le droit de faire appel, c'est-à-dire qu’un autre juge va également donner son avis sur ton affaire et dire si le premier juge avait raison ou tort. Pour savoir comment faire, le mieux est de demander à ton avocat.
- Pour les ordonnances provisoires : tu n’as que 48 heures pour faire appel. Tu peux dire au directeur de l’IPPJ ou à celui de la prison que tu désires faire appel. Si tu le souhaites, ton avocat peut le faire pour toi.
- Pour les jugements : tu dois faire appel dans les 15 jours à partir du jour où le jugement a été prononcé.

Si tu as des questions, n'hésite pas à nous les poser via l'onglet Questions/réponses, des professionnels te répondront endéans 72h.

Vos questions sur le sujet

Envoyé le 28/02/2015 - 1 answer - Citoyenneté

Lire plus

Envoyé le 10/03/2015 - 1 answer - Citoyenneté

Lire plus

Envoyé le 01/06/2015 - 1 answer - Citoyenneté

Lire plus

Question au hasard

Bonjour, je suis assez complexé par mon physique, j'ai 14 ans et depuis la fin de mes 13 ans je commence déjà à avoir des poiles sur les gambe...

Lire tout

Dans Adolescence

Besoin de nous contacter ?

Vous voulez organiser une activité avec Paroles d'Ados ? Ou vous voulez simplement communiquer avec nous ?

Contactez-nous par email.

pour les questions ados, c'est par là

Une urgence?

Tu te sens seul, tu as besoin d’aide...Tu peux trouver un service qui peut t’aider!

Trouver quelqu’un à qui parler